lundi 20 octobre 2008

Tragédie en plein d’actes : acte n° je-sais-plus-combien

(La maison offre un jambonneau à celui ou celle qui me fournira la réponse)

Ou

« je suis dégoûté de la vie et du blogging »

Scène, décor, chœur, blablabla… Corto c’est le héros, comme d’hab.
(Rien ne change parce que, comme dirait Galactus, « c’est dans les vieux héros qu’on fait les meilleures soupes ! »)

(Note : Oui je sais, je suis dans une phase déconstructiviste, c’est normal, tous les grands auteurs passent par là (Hergé, Terry Brooks, Kurumada, tous je vous dis). En fait c’est une phase créative qui survient quand l’auteur a un univers bien construit, bien établi et tout, et qu’il joue à tout ruiner exprès pour rigoler. En général le résultat est pourri et finalement ça le fait même pas rigoler, mais en l’occurrence, une tragédie antique sur des ruines, ça le fait plutôt bien quoi !)

Bref.

Chœur (tout plein de jeunes filles affriolantes en petite tenue)(ben oui, ça au moins ça reste) : Aaaaaaalors quoi Cortooo grand héros ??! C’est la dépriiiime ?
Corto (refusant de chanter, il s’assied sur une chaise dans un coin et parle) : Nan.
Chœur (décontenancé) : Ben… C’est quoi alors ?
Corto : C’est juste que j’en ai marre que personne ne vienne sur mon blog, c’est tout.
Chœur (rires chantés) : Aaaaaaah ! C’est que ça ?
Corto : Riez pas, c’est nul ! A quoi sert un blog que personne ne vient voir ? Plein de beaux billets que personne ne vient lire ? Avec de belles images et de beaux liens qui n’intéressent personne ?
Chœur (papillonnant autour de lui avec leurs mini-jupes diaphanes et légères) : Ca ne sert à rien pour sûr !
Corto (effondré) : Là-là-là ! J’en étais sûr. Je le disais ! Même vous, vous êtes d’accord. Je déprime pas mais je suis dégoûté. Je crois que je vais détruire mon blog…
Chœur (atterré, horrifié, éploré) : AAAAAAAAAAAAAAAAAAh !!
Corto : Dieux ! Quel cri suraigu ! Comment pouvez-vous porter la note aussi haut ?
Chœur : Le criiii est à la hauteuuuur de notre désarroiiiii !
Corto (se levant de sa chaise, immobile au milieu de la scène, les jeunes filles tassées dans un coin, leurs petites-petites robes froissées) : Eh quoi ?! Je ne comprends pas… Pourquoi vous mettre dans cet état ? Un blog c’est quoi ? Quelques octets éparpillés dans l’océan numérique. Enfin je crois (je suis nul en informatique). Quelques idées couchées sur le papier virtuel d’un ordinateur. Quelques pensées fugaces, des ressentis, des passions, des goûts, des humeurs. Rien au fond qui passionne un spectateur. Tout au plus y crée-t-on un lien éphémère avec quelques autres ilots isolés, frêles passerelles envoyées par-dessus les flots… On crée, on crée, on crée, on édite, on donne à la face du monde, et…
Oh…
Chœur : Ehh oui ! « Oh ! » Comprends-tu ?
Corto : Je ne l’ose.
Chœur : Tu donnes, ô Corto, à la face du monde, mais que donnes-tu ? Que sommes-nous, à part de légères créatures chantantes à peine vêtues ? Un chœur ne peut-il avoir un cœur ? Un blog, ce n’est rien, mais TON blog, c’est toi ! Si tu l’écrases, si tu le renies, n’est-ce pas un peu de toi que tu oublies ?
Corto : Je ne sais. Vous me faites douter. Ce serait vrai si vous existiez. Ou si j’existais, autrement que comme le simple pseudo de celui qui tient la plume-souris. Tout s’embrouille.
Chœur (à présent ratatiné dans le coin de la scène, presque invisible) : Mais que crois-tu que tu sois ? Et que sommes-nous ? Qu’est-il ? Tous dans la même galère nous dérivons.
Corto : Oui mais je croyais que c’était normal d’en avoir assez de son blog, d’en avoir marre que personne ne vienne, de vouloir passer à autre chose…
Chœur (voletant en tout sens comme des furies hurlantes) : Normal ? Normal ! Normal ! Il a dit normal ! Comme c’est normal ! Normal ! Normal ! NOR-MAL !
Corto (riant de bon chœur) : Arrêtez ! Ca va, c’est bon. Je vais chanter. Faux, mais ce n’est pas si grave, puisque rien n’est jamais vrai. Allons, allons, mes mies, cessez de bouder ! Comment me faire pardonner ?
Cœur (faussement chagrines) : C’est trop tard méchant héros ! Nous ne sommes point des objets qu’on utilise, dépose et puis oublie ! Brisées nous sommes par ta vilainie.
Corto : Mais c’était une blague, je vous dis ! Un blog, ça naît, ça vit, ça meurt, mais pour celui-ci ce n’est point encore l’heure ! Juste une étape qu’il fallait dépasser, un cheminement, un progrès. Et quand bien même il mourrait, que vous vivriez, parce que je vivrais, parce qu’Il vivrait, parce que… Après, je ne sais…
Chœur (chantant, dansant, jetant des pétales à tous les vents) : Oui, oui, oui ! Notre héros n’est plus maudit ! Ce n’est pas le plus haut, ni le plus beau. Il n’est pas grand, d’aucuns diraient petit (mais c’est très exagéré) ! Il n’est ni géant, ni riche, pas même en rimes. Oui mais… C’est notre hérooooos !
Corto (clin d’œil au public) : Ben oui. Pas le choix hein ?

Et voilà ! Fin de l’acte ultime de cette tragédie. Rendez-vous pour le prochain quand le héros aura le goût d’y revenir, et même Dieu ne sait quand. Fin aussi de l’exercice de style, que j’ai voulu stylé à défaut d’être vrai. Point de déprime, peut-être un rien de frime. Ecrire tel est le plaisir. Tel est mon plaisir. Je l’offre à la face du « monde » qui en fait bien ce qu’il veut, le bougre.

69 commentaires:

L. a dit…

Très bien, mais sur le fond, c'est quand même une grosse repompe de MON billet de la semaine sur ONE FEATHER A DAY ! PUUUUUUUB a-dou-dou-dou-dou !
(air connu) (des vieux)

Plus sérieusement, ça a la principale défaulité de ton écriture (qualifaut ?), son originalité unique en son genre et sa force personnelle bestiale façon méchant Torak (qui que cela puisse être), option Victor Vincent.

De quoi qu'je cause ?

Ben ton style, en lui même, est très fluide, déjà (même si on voit tout de suite à qui tu l'as piqué) (oui, oui) (ça commence par bernard, ça finit par Werber*), mais au-delà, ce qui fait vraiment le style Corto, c'est cette espèce d'ambiance hybride aussi réjouissante que potentiellement déconcertante (d'où le terme de qualifaut), ce "sériôle", ou ce "drôlieux", cet humour si particulier qu'on ne sait pas si c'en est ou si c'est sérieux (en fait, on sait bien que c'en est mais en même temps, ça a l'air si sérieux) (bon, là, l'intro, elle compte pas vraiment), s'il faut sourire ou rester imperturbable, s'il faut s'amuser ou réfléchir. Même chez Pratchett, on sait : quand sourire, quand penser, quand faire les deux à la fois, parce que le style le dit entre les lignes. Ici, c'est laissé à la discrétion du lecteur et pour lui (pour moi, en tout cas), c'est une (im)pression un peu étrange, comme d'être perdu sans boussole dans le monde intérieur de quelqu'un d'autre.

Je n'ai jamais lu ça ailleurs, alors, je tenais à le souligner (et sinon, tu re-aimes mes dessins quand tu veux !) ( ; ) ).

L. a dit…

Ouais. j'suis chiant, quand je suis dépressif.

L. a dit…

Ouais, et je suis dépressif tout le temps, en fait, je me rends compte ! Cela voudrait-il dire que... ?

L. a dit…

Ah oui, j'ai oublié l'astérisque (l'obélisque ?) du premier com', donc ajout de dernière minute :


* non en fait, je déconne, hein, ça n'a rien à voir.

Voilà.

L. a dit…

Cinq coms ! Avoue que tu t'es ENCORE fait avoir (sur ton blog, pour une fois !). Non ?

L. a dit…

Addendum-like :

Précision : malgré ce que j'ai écrit, intellectuellement, dans ton écriture, on sait que c'est absolument tout (oui, tout) à la fois.

C'est "affectivement" qu'on se perd...

cornichonne a dit…

j'y crois pas ! tout le monde veut arrêter alors...mais c'est pas possible ça!
ewe se fend la bille au wu de son jeu. Ils won bien. Ils jouent au whist et avec leurs képis, se rappellent les bons moments.

gnagnagna.

Corto a dit…

Eh ben merci machin ! A tout prendre tes prochains dessins partent avec plein de points de compliments d'avance !

Mais sans rire c'est un compliment ton truc là ?

Par rapport à ce que tu dis je renvoie allègrement et flemmardement à ma conclusion : chacun trouve bien ce qu'il veut dans ce que j'écris. Ce qui n'est pas illogique parce qu'il est rare que je voie les choses sous un unique point de vue, humoristique, triste ou sérieux. Alors je mets tout, c'est encore comme ça que je le sens le mieux.
Et tu sais ce qui est le plus drôle (oui enfin, c'est pas non plus Groucho Marx)? C'est que ton histoire de voyageur perdu sans boussole dans un univers inconnu c'est un peu ce que j'ai dans le crâne tout le temps.

Comment pourrais-je faire aller mes billets plus dans un sens que dans l'autre alors que je ne sais même pas où je suis ni où je vais ?

Hein ?

Corto a dit…

Comme tu dis Cornichonne ! Gna gna gna !!! Je suis bien d'accord ! Tout ça c'est un sacré wad. Ou un daw, je sais plus. Mais en tout cas ça fait plein de points.

Corto a dit…

Au fait Lbruti ! Comme ça j'ai piqué mon "style" à Werber ?!!! T'es un crapaud mort !

Corto a dit…

Et oui, je l'avoue, j'ai bien cru qu'il y avait 7 coms différents sur ce billet en ouvrant le blog !

Heureux ?

L. a dit…

Y'avait une astérisque, mon bon Corto. Y'avait une astérisque...

Ahhhh, ces gens sans éducation, il faut tout leur dire ! Mais bon, tout le monde peut pas faire partie de l'élite non plus (c'est une leçon que j'ai durement appris sur d'autres blogs, il y a quelques temps).

Corto a dit…

Une astérix ? Ah ouais ? Et pourquoi pas une obélix aussi ? Tu vas me dire qu'ils sont gay tant que tu y es ! Et qu'Audrey S. c'est pas une nana ! Je t'en foutrais moi de l'élite !

L. a dit…

Je l'avais fait aussi, la vanne sur obélix. mais merci d eme lire, hein, ça fait toujours plaisir. Si, si. Je précise pour les éventuels lecteurs en transit : chez moi, sur ONE FEATHER A DAY, TOUS vos commentaires seront lus (à au moins 95 %). N'hésitez plus : votez ONE FEATHER A DAY, et changez de vision du Bloggin' (on peut pas m'enlever ça) (mais on peut lui faire dire tout et son contraire)...

Corto a dit…

Et alors quoi ?! Sous-entendrais-tu discrètement par là que je ne lis pas la moitié des coms ? Et que les quelques chanceux qui sont lus ne le sont qu'à 50% ?!

Mais mon pauv' débi...Mon pauvre L ! Tu ne fais là que révéler une vérité bien connue et établie et pas un grand mystère. Tu aurais fait un fameux journaliste français ceci dit...

Si je voulais lire tout ce que tu écris sur mon blog ou ailleurs il me faudrait d'abord inventer une machine qui ferait des journées de plus de 24h ! Et là j'ai la flemme.

Astrale a dit…

Bien construit, bien écrit...agréable à lire...mise en abyme, le bloggin qui parle du bloggin...

Corto a dit…

Et qui parle au bloggin lol !

Merci Astrale pour ces compliments ! Ca me touche.

Corto a dit…

Mais je constate quand même que le jambonneau n'intéresse personne. C'est bien triste pour nos belles traditions. Tout se perd.

Marc a dit…

Tiens ça rappelle des souvenirs ! Héros ? Mais il n'y a pas de héros avec les blogs, juste une sorte de copinage à entretenir et c'est très fatiguant !
Mais toi, ça va, tu ne t'y fatigues pas trop souvent :-)

Corto a dit…

Tiens ! Un revenant ! :))

Bienvenue Marco.

Je n'entretiens le copinage nulle part, ni sur les blogs, ni ailleurs. Le copinage, je le laisse vivre sa vie illusoire, même si je discute avec de temps en temps. c'est pas un mauvais gars. Ca fait passer le temps. Mais qu'il ne me demande jamais rien.

C'est pas comme l'amitié. Elle est pas illusoire l'amitié, elle ne consomme rien et ne nécessite pas d'entretien. Mais je l'entretiens quand même un peu à l'occasion...

A +

Marc a dit…

Allez allez, pas d'histoire ! L'amitié c'est simplement un copinage qui a bien tourné. Moi par exemple, j'entretiens de nombreux copinages mais comme je ne sais pas me départir d'un certain esprit sarcastique, ça touene court le plus souvent, mais des fois ça donne de très bonnes amitiés.
Bon WE !

Marc a dit…

Et à propos de revenir, c'est bien simple : si tu écris des tragédies en un acte, je vendrai en lire chacun des actes.
Mais si tu ne fais pas d'effort et que tu parles de poulet frite ou de ce qu'on obtient quand on cherche Mad genius dans Google : là non !
Mais si tu as une photo des jeunes femmes affriolantes en petite tenue qui composent ton chœur, là aussi je veux bien voir cette image !

Marc a dit…

Aaaah tu avais écrit "jeunes filles affriolantes en petite tenue". Heu j'espère que ce ne sont pas des mineures tout de même, auquel cas, ne mets pas la photo.

cor-nichonne a dit…

Marc va "satirer"des ennuis!

Corto a dit…

Ouais. Il risque de partager la cellule de L... dès que ce dernier aura fait publier son bouquin bien sûr.

L. a dit…

Que dalle, je partage pas, moi ! Oh eh. Pas même avec mon seul Lecteur. Oui, vous savez, là, le fameux Hannibal...

Non parce que mon plan d'évasion ne saurait tolérer aucun boulet (je me suis fait tatouer les plans de la dernière illustr' d'Amano en date. C'est joli mais ça ne va pas m'aider), sachant que j'en récupérerais au passage, inévitablement, mais qu'ils seront autrement plus glamour. On est Hollywoodien ou on ne l'est pas.

@Corto : c'est... c'est vrai ? Tu... Tu ne fais "aucun effort" quand tu parles de poulet frites ? Tu... Tu étais mon héros, tu sais ! A égalité avec Minute Man ! Mais là, trop c'est trop, noir c'est noir, l'aventure c'est l'aventure, dessiner c'est gagné, tu as trahi ma confiance. Pacsons-nous.

Corto a dit…

'taiiiin !
Evidemment que je fais aucun effort !
Jamais !
En aucune circonstance !

C'est un mot que j'ai rayé de mon vocabulaire juste après avoir ouvert pour la première fois les paupières et vu le monde : le jeu n'en valait pas la chandelle (dépressif 1ère phase : "voir le monde moche" - pas vrai Lecteur ? heu...zut c'est moi en fait Lecteur...)

Ainsi, pour le poulet-frites, j'ai pris la première image qui passait par là sur le web ("pompom-popom...tiens...bonjour image de poulet-frites, tu montes ?") et pis c'est tout !

Les efforts c'est bon pour les prolos, les besogneux et les abrutis (désolé pour l'abruti de prolo besogneux qui lira ces lignes mais il faut bien que quelqu'un écrive la Vérité de temps en temps) ! Et je ne me sens prêt à entrer dans aucune de ces catégories. Sauf peut-être si on me paye très-très-très cher (j'ai dans les cartons un projet immobilier assez grandiose dans la région du centre-ville valentinois).

Et pis voilà !

Au revoir.

A bientôt

L. a dit…

J't'en fouterai, du mode gentil !

L. a dit…

J't'en fouterai, du mode gentil !

L. a dit…

J't'en fouterai, du mode gentil !

L. a dit…

J't'en fouterai, du mode gentil !

L. a dit…

J't'en fouterai, du mode gentil !

L. a dit…

J't'en fouterai, du mode gentil !

L. a dit…

J't'en fouterai, du mode gentil !

L. a dit…

J't'en fouterai, du mode gentil !

L. a dit…

J't'en fouterai, du mode gentil !

L. a dit…

J't'en fouterai, du mode gentil !

L. a dit…

Merde, que 37 ! Pfffff... Va falloir que je fasse une cure de rayon Bloutzes !

Corto a dit…

Mais c'est pas si mal ma poule ! Chacun fait avec ses moyens...
Un rien prévisibles les tiens, de moyens, mais bon.

Ah au fait : quel est l'intérêt de multiplier tes fautes d'orthographe à l'infini comme ça ?

Tsss

L. a dit…

Faute d'ortographe ? Non, non, tu m'as mal compris ! C'est bien du futur, pas du conditionnel !

L. a dit…

J'arrive, là. Je suis dans la cage d'escalier de ton immeuble !

Corto a dit…

C'est "j't'en foutrai" alors, mon pépère, et pas "j't'en fouterai" !

Ralala
lala
lala
lala

L. a dit…

Gné, biloute ? tu non causi al'speranto ?

Corto a dit…

Jolie tentative. Si,si c'était pas mal essayé mais...PERSONNE N'Y CROIT !!!
Tout simplement parce que tout le monde a déjà bien vu que tes textes sont toujours bourrés de fautes !


PS : je parierais que tu es le 9ème votant puisque, étrangement, celui-ci a voté...oui. Tsss

L. a dit…

Le deuxième, le troisième, le neuvième, je compte même plus...

Mais c'est la première fois, effectivement, que je vote en fonction de mes convictions...

Corto a dit…

Attends un peu. C'est la deuxième fois mon cochon, pas la première ! Dois-je te rappeler que tu as voté pour Nicolas en 2007 ? Si c'est pas voter en fonction de tes convictions ça !!

L. a dit…

Oui, j'aimais beaucoup Ushuaia Nature...

Dommage qu'il ne soit pas passé, finalement.

Corto a dit…

Ah ouais ? Quand tu as voté Sarkozy c'est parce que tu t'es planté et que tu croyais voter Hulot ? Tsss. Comme s'il n'y avait qu'un petit Nicolas ! Mais je constate avec étonnement que tu avais donc suivi la campagne présidentielle avec intérêt ! Etonné je suis.

L. a dit…

Tout au bluff (ou presque).

Je reste fidèle au parti du vol Yogique !

Un parti dont le seul et unique programme tient à essayer de d'atteindre un état de lévitation en s epropulsant avec les genoux, ça peut que faire du bien à notre beau pays.

Oh, et si tu ne sais pas quel nouveau billet rédiger, ça n'a rien à voir (une réflexion comme ça en relisant la fin de ton Acte), mais tu devrais esquisser les premières lignes d'un traité sur "du bon usage des guillemets".

Corto a dit…

Du "bon" usage des guillemets ? Pourquoi ? Il y a une raison particulière ou bien c'est juste "comme ça" ?
En plus...Un "traité" ! Comme tu y vas !!!!

"!"

L. a dit…

Où ça ?

(oui, je suis en mode super-lol)

L. a dit…

Sinon, tiens, au passage, je vois que ton sondage est terminé, et que c'est un véritable plébicite (ou plèbicide ? Sur ton blog, ce ne serait pas étonnant non plus) pour PLUS de publicité à mon encontre sur ton blog. Au bouleau, donc (ou n'importe quel autre arbre à feuilles caduques qu'il te plaira) (y'a pas à dire, c'est impressionnant, le mode super-Lol) (j'suis le Toguro de l'Humour !)...

Corto a dit…

Ouais il va falloir que je m'y mette dis donc ! Mais j'ai pas trop d'idées là. C'est qu'il va falloir pas mal d'imagination pour inciter des gens à aller sur ton blog. Surtout qu'il va d'abord falloir faire de la pub pour le mien si on veut que quelqu'un voit la pub pour le tien !

L. a dit…

Curieux, ça, les difficultés dont tu fais état. Je n'ai pas le souvenir d'avoir jamais eu de difficultés à me faire de la pub, moi. Et pourtant, y'en a dans chacun de mes billets, chacun de mes billets, dans chacun de mes coms. Ceux qui voudraient s'en assurer n'ont qu'à venir chez moi : onefeatheraday@blogspot.com. Voilà.

Corto a dit…

Oui pour toi c'est facile. T'es pas à une compromission près.
Mais pour moi...
C'est dur-dur.

L. a dit…

En même temps, c'est toi qui a alncé le truc, je te rappelle, hein, un peu comme tu as fait opposition à ta propre carte bleue (une personnalité qui accuse l'autre de vol, balèze !)(que faisaient les quinze autres ?). Encore un sujet de billet potentiel, d'ailleurs. je dis "potentiel" parce qu'il n'en maque virtuellement pas.

Corto a dit…

Ouais bon ça va pas la peine d'en rajouter maxwell ! On va s'en occuper quand on aura 2 mn. Ca devrait pas être beaucoup plus long que ça...

Corto a dit…

C'est just que je sais pas comment commencer, ni même quoi faire... Comme d'hab quoi. La routine.

Corto a dit…

Mais je travaille dur attention !

L. a dit…

Dur, j'en suis certain.

Travaille, par contre, j'ai quelques doutes...

L. a dit…

Oui, depuis que tu as lancé la mode des guillemets, c'est devenu hyper-has-been de s'en servir !

C'est tout toi, ça !

L. a dit…

Et un peu moi aussi.

L. a dit…

Virus Cogito Ergo Sum (41).

Corto a dit…

Qu'est-ce que tu penses de ma nouvelle citation ?

Corto a dit…

La pub ce sera pas pour aujourd'hui j'ai pas le temps. Demain normalement. Mais t'attends pas après ça, donc y a pas de problème hein !

L. a dit…

Tu dors encore sous ta boite aux lettres ? Je croyais que le docteur te l'avais interdit ?

Moi, j'aurais mis : "comme tout ses ancêtres, il ne craint qu'une chose, que sa tête tombe sur la boite aux lettres", un truc comme ça. Là, t'es trop passif, pour un démiurge.


Pfff, pour la pub, t'es un petit joueur ! J'en ai marre d'attendre. je sais bien que c'est une stratégie commerciale orchestrée de main de maître, mais quand même...

Corto a dit…

Rigole pas faut que je bosse là. Quelle galère la vie !

L. a dit…

Et encore... Tes rames à toi, elles servent à rien, vu que t'es sur le Solaris !

D'ailleurs, de toi à moi, ce bruit de canons au loin m'inquiète, de même que ces chocs sourds contre la coque, ou ces étranges glouglous qui viennent de la cale à côté...

Sinon, je suis le seul à avoir toujours trouvé le Solaris plus classe que le grand condor ?

Corto a dit…

Nooooon. Le solaris est bien plus classe que le grand condor ! Ce n'est pas moi qui dirais le contraire. Le grand condor c'est une espèce de gros poulet de 350 tonnes qu'a même pas un solar gun pour fusiller les Olmèques !!! En même temps, pas fou, il a pas non plus de système d'autodestruction, lui...