mercredi 10 septembre 2008

Devinette pas chère

Tu sais à quoi je joue dans mon bureau ?

A toi de deviner.

Voici les accessoires :

- un bureau placé au centre de la pièce

- des armoires de classement le long du mur de la pièce (à environ 3 mètres derrière moi...)

- un fauteuil à...roulettes.

Alors ? Alors ?

indice : ma collègue de bureau assimile ça à une régression enfantine quand je lui dis ce que je fais.

Alors ? Alors ?

Tu trouves ?

20 commentaires:

L. a dit…

Dongeon et Dragons ?

L. a dit…

Sinon, juste un détail. j'ai bien cliqué sur les liens pour voir ton chez toi, mais je n'arrive pas à trouver le boutons des commandes pour larguer les bombes et c'est très très frustrant !

Corto a dit…

Donjons et Dragons ! Eh inculte !! Et d'abord comment tu joues à Donjons et Dragons toi ??
Va falloir un peu d'imagination si tu veux résoudre l'énigme !

L. a dit…

Docteur Maboul ?


(et éclair et hop, "itssssss aliiiiive" en plein milieu de la DASS) (ça fait plus à manger).

L. a dit…

Je sais ! Tu te projettes en avant en prenant appui avec les pieds sur les étagères derrière toi, de manière à heurter le bureau le plus brutalement possible et qui sait, avec un peu de persévérance, mettre un terme à cette pathétique existence insensée ! ?

Anonyme a dit…

Pourquoi il n'y a que moi qui joue ?

Parce qu'il n'y a rien à gagner ?

Anonyme a dit…

Une partie de Dongeons et Dragons sans chaise à roulette, ce n'est pas une vraie partie de Dongeons et Dragons, tout le monde sait ça, voyons !

Corto a dit…

Non, c'est parce qu'il n'y a pas d'Autres, Jack ! Tu es seul. Seul à jouer. Seul dans cet univers.

Tu t'es encore planté mais tu n'es pas hyper loin de la vérité : ça se joue avec les roulettes du fauteuil !!!!!

Corto a dit…

Tout le monde ça se résume à toi eh Démiurge !

francois amoretti a dit…

plusieurs solutions:

- déplacements aléatoires sur la chaise à roulettes (avec de vives impulsions)
- sauts depuis le haut des armoires (pour essayer de retrouver le frisson de la dernière séance de saut à l'élastique; ici l'élastique pourrait être celle d'un vieux slip (ou d'un neuf))
- essayer de regarder sous la jupe de la collègue d'à côté (c'est bien elle qui trouve tes jeux infantiles il me semble...)
- debout sur le bureau dans la position du surfeur (là, on peut imaginer une envie de retourner à la plage, une envie d'essayer un nouveau sport, ou encore un entraînement pour le prochain contest de surf en rivière).

J'ai bon, dis?

L. a dit…

ça y est, moi je saiiiiiisssss ! ça vaut son pesant de brouzoufs ! (il m'a un peu aidé, alors je vous aide à mon tour : ça a un rapport avec l'animation japonaise)... Tic tac, tic tac, allez vite, il vous faut les sept clés, et le code de l'interphone !

Ceci étant, moi, je suis sûr qu'il y a des Autres ! Et... Audrey S., si c'est pas un Autre, c'est quoi ? Un ours polaire ?

Enfin, seul regret : que Corto n'ait pas moyen de filmer ses diverses tentatives suite à des suggestions de François qu'il ne manquera pas de trouver tout à fait à son goût !

Corto a dit…

C'est claaiiiiir ! Quel dommage que le temps se soit rafraîchi d'ailleurs... Adieu les ptites jupes de l'été, bonjour les pantalons ! (pour ma collègue, hein , pas pour moi...)

Pas mal tenté François, pas mal tenté. Regarder sous les jupes ou dans les décolletés est effectivement un passe-temps des plus infantiles ! Mais qu'est-ce que c'est sympa (quand c'est possible bien sûr).

Mais là on parle d'un degré d'infantilité bieeeen supérieur...

Ce qui ne veut pas dire que je vais me prendre pour superman et essayer de sauter du haut de mes étagères, L !! Non mais... D'abord j'ai le vertige.

L. a dit…

Pourtant, ça a pas l'air de te gêner pour prendre les gens de haut... ? !

francois amoretti a dit…

Plus simple??? Bon sang je sèche... en tout cas, c'est ce que je ferais moi... je retourne lire le billet et je reviens laisser un commentaire.

francois amoretti a dit…

une autre version (c'est l'ancien skateur qui est en moi qui va parler): prendre de l'élan, sauter sur la chaise (à roulettes), faire un ollie, faire un grind sur la table et finir écrasé contre l'armoire.

Encore une autre: faire le tour de la table assis sur la chaise à roulettes, à grande vitesse. Le chronomètre est dans la main de la collègue. Cette dernière est perchée en haut de l'armoire pour éviter toute collision.

ou encore: mettre la chaise en équilibre sur la chaise, monter sur la chaise (à roulettes, rappelons-le!) et sauter pour arriver en haut de l'armoire. Là, c'est plutôt du jackass mais bon...

alors? alors?

Corto a dit…

Hem François, comment dire :

1/ la réponse à la devinette entre dans la limite de mes capacités physiques (ce qui réduit considérablement le champ d'investigation ! Au-delà même de ce que tu peux imaginer de pire)

2/ ça doit vraiment pouvoir se faire dans un bureau ! Genre : on n'empile pas les chaises pour monter dessus et sauter sur les étagères, dans un bureau !

3/ la référence à la japanim dans le com de L est liée à une série de notre petite enfance (je t'associe à cette période car on doit plus ou moins être dans la même tranche d'âge...la "génération perdue" comme diront un jour les archéologues qui chercheront à y comprendre quelque chose...)

Si avec ça tu trouves pas ce qu'on peut faire dans un bureau avec un fauteuil à roulettes !!!

Corto a dit…

Mais quand je parle de mes limites physiques, et que je dis qu'il faut imaginer pire que le pire, c'est tout de même pas au point des incapacités majeures d'un L, je rassure tous mes fans !!

L. a dit…

Quelles incapacités physiques ?

Pfff.

J'en ai pas. Tour simplement.

C'est en tout cas l'impression que ça donne quand on les envisage dans le contexte de grand tout que je représente au moins à moitié, en perspective avec mes incapacités intellectuelles. Tout de suite, ça aide à relativiser l'étendue du désastre. Ou pas.

Si quelqu'un a compris quelque chose, qu'il écrive au journal qui transmettra. A qui ? Mystère. Mais le journal transmet toujours, c'est comme ça.

François, ancien skatteur ? Waaa, je vais être encore plus fan que fan. Moi aussi, j'ai été skatteur, mais j'ai jamais été foutu de faire ne serait-ce qu'un Ollie, alors j'ai vite laissé tomber. Mais du coup, je sais ce que c'est, MOI. pas comme Corto qui va être obligé de foncer sur Wikipédia...

Corto a dit…

En théorie seulement ! Dans les faits, Corto il s'en fout pas mal de savoir ce qu'est un ollie.

En toute amitié bien sûr.

Corto a dit…

Heu...pardon : "amitié"...