samedi 16 août 2008

Parce que l'Art n'existe pas...

20 commentaires:

Astrale a dit…

monde onirique empli d'images et de couleurs..j'aime bien...mais la suite?

Corto a dit…

Sur Youtube, Astrale ! Sur Youtube... :)

Anonyme a dit…

C'est donc la réalisation de ce petit travail d'étudiant qui a valu un silence radio Cortoïen aussi long et, forcément, salutaire pour tous ses lecteurs, c'est-à-dire moi ? Du beau boulot, Corto. Avec trois bouts de ficelle, tu nous a fait un joli petit clip, même si tu n'arrives pas encore à la cheville de Pale Cocoon... Bosse encore un peu le graphisme, et ce sera tout bon ! (pour la musique, j'ai quand même entendu un couac ici et là... Tu as perdu, quand même, depuis ton dernier championnat) (tavais fait quoi, déjà, comme place ?)

L. a dit…

Oh là là, impressionnant.

Tu montres ton vrai visage, bidule.

Vilain copieur !

Tu n'auras donc jamais rien de personnel sur ton blog ? ! ça fait bien deux semaines qu'il est en lien sur le mien, ce truc !

Achète-toi une individualité !

L. a dit…

Bon alors versons tous une larme pour Corto qui reprend le travail (c'est pas Corto qui reprend la travail, c'est le travail qui reprend Corto, il paraît), et réjouissons-nous de la même façon, mais plus égoïstement : du coup, il sera tout de suite beaucoup moins occupé et, par conséquent, il se peut qu'il nous donne quelque chose à lire d'ici peu (sachant que "peu", pour lui, constitue à lui seul une période de sédimentation du point A au point Z).

Dummy Corto a dit…

Ouaip. Il faut bien laisser du temps au Temps quoi ! Après tout, les fossiles ne se sont pas faits en un jour ! Même pour toi il a bien fallu quelques semaines de gestation dans les cuves du Dr Maboul

Dummy Corto a dit…

Ceci dit tu as raison hein, je bosse vachement plus cette semaine ! Normal ! Je suis au boulot, c'est fait pour ça !

(c'est hors com ça, bien entendu)

L. a dit…

Oh Oh

Bien-en-ten-du

(clin d'oeil caméra)

L. a dit…

Welcome à tous on Poubelle Blog !

J'ai une super nouvelle ! L'administration en ayant assez de payer Corto à blogguer en pointillés, elle lui a installé de nouveaux pare-feux qui l'empêchent de poster ici (comme ailleurs). Résultat : on peut y balancer TOUT ce qu'on veut (ou tout ce dont on ne veut pas), il ne pourra même pas réagir ! Me dites pas que c'est pas une perspective géniale, ça !

Allez vas-y Pépère, lance-toi !

Corto a dit…

Ah tiens. Ca remarche...

Corto a dit…

Ouuuèèèèèèèè...
Ca remarche pour de bon !
Tu pourras plus la ramener L !
Le boss est de retour.

L. a dit…

...Pour ce que ça change !

La preuve : le premier contributeur sur ton blog reste... La bruit du vent.

Woussssssssssshhhhhhhhhhhh...

Corto a dit…

Ah ouais ?!
Et sur le tien c'est qui ?

cornichonne a dit…

L'art existe...ralala

L. a dit…

Des preuves, Cornichonne ! Des preuves !

Corto : sur le mien, c'est le non-bruit du non-vent. Et si le non-vent, tu ne sais pas ce que c'est, je t'invite à revoir "le secret du Lac". na !

Corto a dit…

Le secret du lac ? C'est koi ? Revoir ? Je l'ai déjà vu ?


Cornichonne, ben oui, l'art existe, et pour la preuve c'est facile, il y a mon blog ! Et il y a même une contre-preuve : le blog de L...
(c'est d'ailleurs bien pour ça qu'il dit que l'art n'existe pas)

Ralala !

Encore une énigme résolue par le Professeur Corto !

Bon alors c'est quoi la prochaine ? Big Foot ? Trop facile.

L. a dit…

Le post précédent est donc la preuve par l'exemple que Corto officie principalement dans la facilité.

Passe encore ses sophismes sur l'art qui n'existe pas... mais qu'il s'attaque à "l'énigme" Big Foot alors que tout un chacun sait qu'il s'agit de Demis Roussos, alors que l'énigme "Big Nose", elle, attend encore d'être élucidée et avec elle, celle des disparitions subséquentes et mystérieuses d'écrans plasma sur son passage...

Bon, c'est quand, le prochain billet ? parce que j'en ai un peu marre de tomber sur Amano à chaque fois que j'ouvre ce blog... C'est pesant, à la longue...

Corto a dit…

Un nouveau billet ?
Pour quoi faire ?
Je me demande bien à quoi ou à qui ça pourrait servir.
Même dans le néant absolu je veux dire.
Juste l'acte pour l'acte.
Eh ben même ça, ça ne me dit rien.

Mais attention : foin de déprime ou de caprice de diva (tu sais de quoi je parle, t'es une vraie Callas dans ton genre), c'est la simple constatation qu'à partir du moment où on peut faire quelque chose qui ne mène à rien, on peut aussi bien ne pas le faire. Le comble du nihilisme quoi.

L. a dit…

Sois pas modeste, le comble, en la matière, tu le mets chaque jour un peu plus en pratique (un peu plus prêt des nétoiles, comme on dit) : pouvoir faire quelque chose qui mène à quelque chose, mais ne pas le faire de la même façon, tout ça pour ne pas que les choses qui ne mèneraient à rien et que tu pourrais faire mais que tu ne fais pas en concoivent de la jalousie.

Comme quoi, t'es vraiment gentil, au fond. (Comme Léo, dans Titanic. Il n'est vraiment gentil qu'au fond !).

(Suis en forme, aujourd'hui. J'sais pas c'que j'ai. A part "faim", je veux dire) (ça doit être poster du Foyer qui m'inspire...).

Anonyme a dit…

BON DEPART